L’Association L’Atelier des Langes

En quelques mots…

Nous avons créé L’Atelier des Langes sous le statut associatif pour répondre à un besoin non satisfait sur le territoire. Porter cette initiative collectivement, avec les familles et les professionnels, les institutions et les partenaires opérationnels, est essentiel pour faire évoluer l’activité en cohérence avec les attentes de chacun.

Nous souhaitons aider les parents, professionnels de la petite enfance et professionnels de santé à changer leurs habitudes, à adopter les couches lavables, pour protéger la santé des enfants et pour préserver notre environnement. Nous souhaitons lever les freins à l’utilisation des couches lavables, à savoir : l’investissement (en proposant la location), le lavage (en assurant l’entretien nous-mêmes), la méconnaissance (en apportant nos conseils, accompagnement et expertise).

Le Conseil d'Administration
Comité de pilotage
Le Comité de pilotage

Les organes de gouvernance

Le conseil d’administration est actuellement composé de cinq personnes dont trois forment le bureau. Chacune est proche de l’association à sa façon : utilisatrice des couches lavables au présent ou au passé, amie ou famille.

Nous espérons étoffer cet organe de gouvernance à l’avenir avec les professionnels de la petite enfance ou toute personne prête à contribuer à l’essor de ce projet innovant.

Le comité de pilotage est composé d’experts dans les différents domaines liés à nos activités. Parmi eux : les membres du CA, des membres d’une CIGALES soutien de l’Atelier des Langes, une sage-femme en milieu hospitalier, une experte du sujet réemploi-ressources, une chargée d’accompagnement de projet, et un logisticien.

Le but est de trouver des solutions à des problématiques à long terme mais aussi de réfléchir à notre développement.

Les coordinatrices des activités

Les coordinatrices sont essentielles au fonctionnement de l’association, elles accompagnent les utilisateurs au quotidien dans la mise en place de nos solutions de location simple ou avec entretien. Elles assurent également la coordination des activités de collecte et de blanchisserie.

Fleur est coordinatrice auprès des familles. C’est elle que vous aurez le plus souvent au bout du fil pour toutes vos questions de couches si vous faites appel à nous à la maison !

Laëtitia est coordinatrice auprès des professionnels de santé et de la petite enfance. Elle se déplace dans vos structures d’accueil et dans les maternités pour vous accompagner !

Les bénévoles

Voici quelques-uns de nos adhérents, qu’ils soient bénéficiaires de nos services, bénévoles ou soutien, nous sommes très chanceux de les avoir à nos côtés.

Vous aussi rejoignez l’aventure et à l’occasion envoyez-nous des photos de vos bambins et vous !!

Les utilisateurs

NOS VALEURS

1. RÉPONDRE A UN PROBLÈME ÉCOLOGIQUE

Un enfant porte de sa naissance à sa propreté entre 4000 et 5000 couches.

La production de ces changes à usage unique requiert :

  • 4 arbres, pour créer la cellulose
  • 67 kg de pétrole brut, pour le plastique
  • 26000 litres d’eau environ pour la transformation des matières premières en produit fini
  • des milliers de kwh d’énergie
  • des milliers de km de transport routier, maritime ou aérien (des matières et des produits finis)

En fin de vie ces changes à usage unique représentent :

  • près d’1 tonne de déchets qui, en France, ne sont pas recyclés
  • des gaz à effet de serre, des gaz toxiques et du mâchefer en cas d’incinération
  • en cas d’enfouissement les couches mettent près de 500 ans à disparaître totalement
zero dechet atelier des langes couches lavables

Sur le territoire de Nantes Métropole, ce sont près de 40 millions de couches utilisées chaque année, soit 9000 tonnes de déchets. Il y a en moyenne 8 000 naissances par an, soit près de 24 000 enfants exposés aux produits toxiques des couches jetables.

Seulement 1% des parents, de nos jours, utilisent des couches lavables…

2. RÉPONDRE A UN PROBLÈME SANITAIRE

La composition d’une couche jetable, c’est essentiellement :

  • des produits pétrochimiques (= pétrole) pour le plastique,
  • des produits chimiques pour l’absorption (=polyacrylate de sodium)
  • du bois pour la cellulose (= papier)

Il n’existe pas de couche jetable bio. Un produit bio est nécessairement issu de l’agriculture biologique. Les couches dites “écologiques” sont également composées de plastique, de produits chimiques et de cellulose.

Ces couches sont dites “écologiques” car :

  • le plastique est issu d’un mélange de matière végétale et de plastique
  • il y a moins d’encres ou des encres plus naturelles
  • il y a moins de solvants et parfums
couche bleu atelier des langes couches lavables nantes

Quel impact sur bébé ?

Suite à deux enquêtes de l’organisme 60 Millions de consommateurs en 2017 et 2018, l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSES) a révélé en 2019, les méfaits des couches jetables pour la santé des enfants :

  • Le plastique n’étant pas respirant il peut créer un « effet de serre » et donc une montée en température des parties génitales ; source d’infertilité chez les hommes.
  • Le composant chimique pour l’absorption est toxique : ce composant “magique” peut absorber 400 fois son volume, d’où la performance des couches jetables de nos jours, mais plus il est imbibé, plus il se diffuse dans les parties génitales des nourrissons et génère des érythèmes, des dérèglements hormonaux, voire d’autres problèmes plus importants. Il est impératif de changer un enfant toutes les 3 heures maximum, [même si la couche n’est pas complètement pleine] !!

Créer une solution pour favoriser la transition écologique c’est bien, mais la façon dont on le fait est également très importante.

3. ADOPTER UNE GOUVERNANCE COLLECTIVE ET PARTICIPATIVE

Nous avons décidé de constituer une association afin de bénéficier d’une gouvernance différente des modèles pyramidaux classiques.

Nous avons pour objectif d’intégrer les différentes parties prenantes à notre gouvernance, afin de recueillir les expertises terrains de chacun, de bénéficier de compétences diverses, d’être à l’écoute des attentes et besoins des bénéficiaires, ou encore de répondre aux problématiques du territoire.

Nous sommes convaincus que c’est en intégrant divers acteurs, sensibles ou concernés par notre démarche, aux prises de décisions que nous pourrons avancer et pérenniser notre initiative.

C’est pourquoi, nos instances de gouvernance (Conseil d’Administration et Bureau) sont ouvertes à tous. Tous les bénéficiaires de nos services sont adhérents et ont donc la possibilité de voter en assemblée générale (sous le régime 1 personne = 1 voix, aucun jeu d’argent ici) les grandes décisions pour l’évolution de l’association.

Tout sympathisant a également la possibilité d’adhérer et d’apporter sa pierre à l’édifice.

4. AGIR POUR UNE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Nous souhaitons également avoir un impact positif sur l’économie locale. C’est pourquoi nous favorisons :

  • les partenariats avec les structures d’insertion, pour favoriser l’emploi des personnes en difficultés
  • les partenariats avec les acteurs locaux ou, a minima, français
  • les tarifs libres pour nos ateliers, pour les rendre accessibles à tous quels que soient leurs revenus
  • les supports écrits et vidéos pour les malvoyants et les malentendants
green house assistante maternelle creches couches lavables

Il est vraiment essentiel pour nous d’être le plus inclusif possible, de proposer des solutions qui s’adaptent aux contraintes de chacun et de rendre nos solutions les plus accessibles financièrement.

C’est pourquoi nous sollicitons régulièrement les grandes institutions publiques et privées pour soutenir notre initiative, que nous essayons de construire la plus vertueuse possible.

5. UN BUT NON LUCRATIF

Nous avons certes une activité commerciale, nos solutions ne sont pas gratuites, car elles ont un coût que nous devons répercuter. Néanmoins, l’essence de notre initiative est d’avoir une gestion désintéressée, c’est-à-dire que les bénéfices que pourra générer l’activité de l’association seront  réutilisés pour le développement de celle-ci ou pour permettre de rendre le service accessible à tous.

Nous n’avons pas d’actionnaires à rémunérer, il n’y a pas de dividendes pour les gérants. Les salaires sont plafonnés selon des grilles établies par la loi régissant l’ESS (économie sociale et solidaire, de B. Hamon).

FAVICON ATELIER DES LANGES couches lavables

NOS PARTENAIRES

Mécénat de compétences, financement, collaboration… Merci à tous nos partenaires pour leur soutien, leurs conseils et leur bienveillance ! C’est grâce à vous que l’aventure des couches lavables à Nantes commence bien !